Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

LES BLAGUES DE LA SEMAINE

Posté par: PI R² | Samedi 24 décembre, 2011 12:01  | Consulté 1414 fois  |  0 Réactions  |   
 

 

Une jeune institutrice donne un cours à ses élèves. Elle écrit tout en haut du tableau en se mettant sur la pointe des pieds car elle a beaucoup de texte à écrire. A un moment, elle est interrompue par quelqu'un qui pouffe de rire. Rapidement, la maîtresse se retourne et demande :

 - Qu'est-ce qu'il y a de drôle, Benjamin ?

 - Madame, c'est parce que j'ai vu votre jarretière.

 - Sort de la classe Benjamin ! Je ne veux plus te voir pendant trois jours, crie-t-elle.

 Puis la maîtresse se remet à écrire. Mais se rendant compte qu'elle a oublié d'écrire le titre de la leçon, elle se tend jusqu'au plus haut du tableau... Et elle est interrompue par un gloussement de rire d'un autre garçon de la classe. Toujours aussi rapidement, elle se retourne et demande :

 - Qu'est-ce qu'il y a de drôle, Kévin ?

 - Heu madame, j'ai vu vos deux jarretières.

 A nouveau l'instit se met à crier :

 - Sors d'ici Kévin ! Cette fois la sanction sera plus sévère ; je ne veux plus te voir dans cette classe pendant 3 semaines !

 Quelque peu énervée et décontenancée, la maîtresse laisse tomber sa craie par terre. Elle se baisse pour la ramasser, et c'est à ce moment qu'un énorme éclat de rire résonne dans la salle. Elle se retourne vivement et voit que Momo s'est levé pour quitter la classe. Elle lui demande :

 - Eh bien quoi Momo ? Où vas-tu ?

 - Heu, madame, je crois qu'après ce que je viens de voir, je vais revenir l'an prochain.

 

 

 

La C.I.A. a besoin d’embaucher un tueur. Ce tueur doit avoir des nerfs d’acier, du sang froid, accepter les ordres sans broncher et les exécuter immanquablement, immédiatement, sans faute. Après toutes sortes d’interviews et multiples examens, il ne reste plus que 3 candidats : deux hommes et une femme. Le premier homme est invité à la dernière épreuve. On lui donne un pistolet et on lui dit :

Dans la salle à côté, votre femme est là, attachée à une chaise. Vous devez l’assassiner.

Le pauvre type refuse immédiatement :

 Je ne peux pas assassiner ma femme, je l’aime trop.

Il est remercié et il s’en va.

Le deuxième candidat se présente, on lui fait la même proposition. Il va dans la salle à côté et revient 2 minutes plus tard, en larmes. Il rend le pistolet et annonce que ses nerfs ont failli et qu’il ne pouvait pas appuyer sur la détente. Hop, éliminé, il s’en va.

Arrive le tour de la femme. Le type de la C.I.A. lui annonce que dans la salle à côté se trouve son mari, attaché à une chaise. Il lui donne le pistolet avec instruction d’abattre le mari. Elle prend le pistolet, entre dans la pièce et avant même que la porte se soit refermée derrière elle, on entend les coups de feu : bang, bang, bang, bang, bang, bang, bang ! Après deux secondes de silence, on entend des hurlements, des cris, des coups, des jurons, un bruit énorme. Peu après, la porte s’ouvre, la femme sort et s’essuie la sueur du front. Elle annonce :

 Vous ne m’aviez pas dit que c’était des cartouches à blanc. Il m’a fallu l’assommer et l’achever avec la chaise.

 

 

 

Deux voitures viennent d'entrer en collision sur l'autoroute. Les conducteurs sortent de leur voiture en maudit, prêts à s'engueuler. En se voyant, ils se rendent compte qu'ils sont des amis de longue date.

 -Tiens, mais c'est Jean!

 -Par exemple, Albert, si j'm’attendais.

 -Tu n'as rien de cassé?

 -Non et toi?

 -Moi non plus, mais je suis terriblement secoué.

 -J'comprends ça. Tien, bois un peu de cognac, ça va te remonter. Pendant ce temps je vais essayer de trouver un policier.

 -Merci mon vieux. Il est drôlement bon ton cognac. T'en veux?

 -Pas maintenant. Tu peux finir la bouteille. Moi j'en prendrai après l'ivressomètre! 




Il fait déjà nuit. Tout le monde dort sauf un cambrioleur qui s’introduit sans bruit dans une maison qu’il croit vide.

A peine à l’intérieur, il entend derrière lui une voix qui lui dit :

 Tu devrais faire attention, Dieu et Jésus t’observent.

Terrifié le cambrioleur se retourne et voit une cage avec un perroquet à l’intérieur.

Soulagé il dit :

 Alors comme ça Dieu et Jésus me surveillent !

 Oui ils te surveillent en ce moment même !

 Et toi comment t’appelles-tu ?

 Nazareth répond le volatile.

 Mais quel est l’idiot qui a bien pu te donner un nom pareil !

 C’est le même idiot qui a baptisé le pitbull Dieu et le Rottweiler Jésus !!!

 

 

 

Au palais de justice, le procureur de la République appelle son premier témoin à la barre. Il s’agit d’une très vieille femme...

 Madame, me connaissez-vous ?

 Oui bien sûr que je vous connais Monsieur Martin : je vous ai connu alors que vous étiez tout bébé.

Et franchement, vous m’avez déçu. Vous mentez, vous trompez votre femme, vous manipulez les gens, vous médisez et répandez des fausses rumeurs. Vous vous croyez influent et respecté alors que vous n’êtes qu’un sous-fifre. Ah, oui, ça, on peut dire que je vous connais bien !

L’avocat de la partie civile est estomaqué : la déposition de la vieille vient de le mettre KO debout...

Ne sachant plus quoi faire, il pointe du doigt l’avocat de la défense et demande :

 Et l’avocat de la défense, Monsieur Durand, est-ce que vous le connaissez ?

Alors la vieille répond illico :

 Oui bien sûr, lui aussi je le connais depuis qu’il est tout petit. Je faisais la baby-sitter pour ses parents quand il était bébé, et lui aussi m’a beaucoup déçu.

Il est fainéant, puritain, bigot même, alcoolique dit-on aussi. Il n’a aucun ami et il est réputé pour rater quasiment tous ses procès !

À ce stade de la déposition, le juge appelle les deux avocats auprès de lui.

Il se penche et leur dit à l’oreille :

 Si jamais l’un d’entre vous demande à cette femme si elle me connaît, Je le fais mettre en prison illico pour outrage à magistrat !

 L'auteur  PI R²
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
PI R²
Blog crée le 12/12/2011 Visité 63164 fois 11 Articles 177 Commentaires 2 Abonnés

Posts recents
LES VRAIS QUALITÉS DE L'AMOUREUX IDEAL
LES FEMMES RENDENT LES HOMMES MOINS INTELLIGENTS
AU DELA DU REEL, LE GENIE
QUATRE TEMOIGNAGES SUR LA JEUNESSE....
LES BLAGUES DE LA SEMAINE
Commentaires recents
Les plus populaires
POURQUOI C'EST MERVEILLEUX D' ETRE UN HOMME !
LES BLAGUES DE LA SEMAINE
LES VRAIS QUALITÉS DE L'AMOUREUX IDEAL
LES FEMMES RENDENT LES HOMMES MOINS INTELLIGENTS
INCROYABLES TALENTS CES ENFANTS